Samossas aux salsifis, noisettes et persil

Corbeille avec 4 samossas posée sur une planche avec morceaux de citron, feuilles de menthe et 2 petits pots de sauce une verte et l'autre rouge

Samossas aux salsifis, noisettes et persil

Ingrédients :

{Pour 10-12 samossas}

– 5-6 feuilles de brick

–  200 g de salsifis

– 2 échalotes

– 1 cuillère à soupe de sésame (facultatif)

– 1 poignée de noisettes décortiquées

– 20 gr de beurre

– 1 petit bouquet de persil frais

– huile d’olive

 – sel

 – poivre

Étapes de préparation

1. Éplucher les salsifis (sous l’eau froide), puis les placer dans un saladier d’eau froide avec le jus de citron.

2. Les couper en tronçons et les faire cuire 20 minutes environ dans une casserole d’eau bouillante salée. Les égoutter.

3. Couper les salsifis en rondelles. Réserver.

4. Dans une poêle, faire chauffer 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et y faire revenir les échalotes préalablement épluchées et émincées. Ajouter les rondelles de salsifis, faire revenir 2 minutes, puis ajouter le sésame et les noisettes concassées. Poursuivre la cuisson 3-4 minutes. Saler, poivrer, puis ajouter le persil finement haché.

5. Préchauffer le four à 180°C (th.6).

6. Couper chaque feuille de brick en 2, rabattre la partie ronde vers ‘intérieur pour obtenir une bande. Poser une cuillère à soupe de salsifis au bout de la bande, puis rabattre l’extrémité en triangle, et replier ainsi sur lui-même.6. Placer les samossas ainsi réalisés sur une plaque allant au four.

7. Badigeonner chaque Samossa de beurre fondu, puis enfourner pour 10 minutes environ, en retournant à mi-cuisson.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email
Partager sur pinterest
Pinterest

La petite Histoire

Le salsifis est une plante herbacée qui existe à l’état sauvage, mais c’est surtout sa variété cultivée que l’on connait, en latin le Tragopogon porrifolius. La racine du salsifis se cuisine et se déguste cuite, mais les jeunes pousses de salsifis peuvent aussi nous régaler en salade. Mais il faut savoir que le vrai salsifis, qui a une peau jaune, a presque totalement disparu de nos étals. Ce que l’on trouve aujourd’hui, c’est de la scorsonère, baptisée salsifis noir, un légume racine également qui possède les mêmes propriétés, sauf la couleur de la peau qui est noire, et la chair qui est moins fibreuse et plus savoureuse. La chair charnue du salsifis est couleur crème, et son goût a quelque chose de l’asperge ou de l’artichaut, avec une note sucrée.

Partagez moi vos impressions

Envoyez-moi vos commentaires ici !

Laisser votre commentaire